L'addition au CP

Publié le 11 Octobre 2014

Salam 'alaykom

Cette semaine, et la semaine prochaine, nous étudions l'addition avec les maîtresses Naïma et Jenny (séance 11). Par exemple, il y a 2 jetons dans la boîte et Picbille en apporte 3 autres sur son chariot. Combien y-en a t-il en tout ? En tout, il y a 5 jetons.

L'addition au CP

En sortant de maternelle, les enfants savent additionner, mais n'en ont pas réellement conscience.

En effet, ils sont capables de résoudre un problème additionnel et même soustractionnel,  sans pour autant connaître les signes + et -.

Par exemple, ils sont capables de résoudre un problème de ce type :

  • Il y a 5 pommes rouges, et 2 pommes vertes. Combien y-a t-il de pommes en tout ? Il y a 7 pommes en tout.
  • Il y a 5 pommes, et j'en mange 2. Comment en reste t-il ? Il en reste 3.


Lors de cette 1ère période de CP, le signe + est introduit dans une situation additionnelle. A la fin de la période, l'enfant sera capable incha Allah :

  • d'aborder l’addition à partir d’une situation problème où il faut anticiper le résultat de la réunion de 2 collections (sommes ≤ 5)
  • de compléter une égalité correspondant à la réunion de 2 collections quelconques (donner à l’addition un sens plus général)
  • de produire les égalités correspondant à différents cas du principal scénario d’ajout de référence (ajout de jetons dans la boîte)
  • de comprendre l’écriture a + b = c
  • de compléter une égalité
  • de prendre conscience qu’un même nombre peut être le résultat de plusieurs additions
  • de s’approprier ce symbolisme mathématique
  • de produire le dessin correspondant à une égalité
  • d'additionner plusieurs nombres
  • d'ajouter 0

Rédigé par Alfitra

Publié dans #Classe de 1ère année - CP, #Méthode Picbille

Repost 0
Commenter cet article