Témoignage d'une enseignante de français

Publié le 6 Mars 2016

Témoignage d'une enseignante de français

Aujourd'hui, nous partageons un témoignage de Sabrina, enseignante de 3ème année primaire.

  1. Qu'est-ce qui vous a poussé à postuler à Alfitra ?

Mon amour pour l’enseignement et l’éducation des jeunes enfants m’a poussé à postuler à Alfitra. Depuis toujours, je souhaite apporter mon petit grain de sel au développement des générations futures pour la construction d’un monde meilleur. Je souhaitais enseigner dans un cadre qui considère l’enfant comme un être à part entière et qui lui donne tout le respect et la considération qu’il mérite pour devenir un adulte équilibré, un futur acteur qui jouera un rôle positif dans notre société. Quelle belle responsabilité !

  1. Quelles étaient vos attentes en intégrant l'équipe ?

Je souhaitais travailler avec une équipe soudée qui allie tous les savoirs faire et savoirs être des différentes personnalités. J’ai trouvé plus que cela : une véritable fraternité et beaucoup de bienveillance. C’était essentiel pour moi car on ne peut prétendre enseigner des valeurs aux enfants sans les appliquer d’abord entre nous. Nous représentons un véritable modèle pour ces enfants !

  1. Vos attentes ont-elles été satisfaites ?

Oui, complétement d’un point de vue de l’enseignement, du travail en équipe mais aussi d’un point de vue personnel. L’enseignement et le contact avec les enfants me permettent de découvrir des intelligences multiples, des façons différentes d’appréhender le monde et de construire des apprentissages. On devient de plus en plus polyvalent, créatif et on essaie de s’adapter tant qu’on peut à tous les profils pour stimuler tous les types d’intelligence.

  1. Que pensez-vous du projet de l'école ?

Je dirais que c’est un projet très ambitieux surtout en matière de bilinguisme. Les enseignants et les élèves fournissent un travail colossal en classe mais aussi en dehors. Pour mener ce projet jusqu’au bout et avec succès, nous devons faire preuve de rigueur, de sérieux, de transparence et d’une très bonne communication essentielle à la réussite selon moi.

  1. Au terme d'une année, pensez-vous avoir amélioré votre pratique au sein de la classe ?

Oui, sans aucun doute, nous suivons des formations régulièrement. Nous lisons pour essayer d’être toujours orientées par des pédagogies efficaces. Nous sommes aussi inspectées pour aller encore plus loin dans l’amélioration de nos pratiques enseignantes mais aussi éducatives.

  1. Comment qualifiez vous vos relations avec vos élèves ?

Je dirais qu’elles sont profondes et authentiques. Elles se basent sur le respect, la bienveillance et la communication sans violence. Je constate beaucoup de progrès par rapport au début de l’année et j’en suis très fière. Certains élèves n’ont pratiquement plus du tout recours à la violence pour régler leurs conflits. Ils utilisent les mots, expriment leurs émotions de manière apaisée et savent écouter l’autre et respecter sa parole. Ils se recommandent mutuellement le bon comportement et s’entraident pour parvenir à ce noble but.

7. Si vous aviez un message à faire passer, quel serait-il ?

Pour mener à bout un projet, il faut avoir une bonne intention, être unis, accepter les différents points de vue, savoir se remettre en question, se conseiller mutuellement et être bienveillant. Il est aussi important d’être reconnaissant et de savoir faire preuve de patience pour voir l’arbre donner ses plus beaux fruits.

Rédigé par Ecole Alfitra

Publié dans #Divers, #Classe de 3ème année - CE2

Repost 0
Commenter cet article