Le choix du cartable

Publié le 31 Août 2016

Le choix du cartable

Fourniture phare et indispensable, le cartable doit allier des qualités esthétiques (couleurs, motifs), souvent dictées par les goûts des enfants ; pratiques (prix, qualité) et ergonomiques (poids, taille, forme ). Pas évident dès lors de dénicher "le" cartable !

Pourtant, cet achat doit être bien réfléchi : qu’il le soit pour une période courte ou longue, il aura une influence sur le bien-être physique de l’enfant. En effet, selon un grand nombre d’experts, le port inadéquat du cartable est l’une des trois causes principales, avec le manque d’exercice physique et le mauvais maintien, du mal de dos chez les enfants et les adolescents. Une étude belge menée en 1999 a ainsi démontré que sur 392 enfants âgés de 9 ans, 36 % ont déjà souffert du dos et 23 % d’entre eux ont consulté pour trouver une solution.

Préserver le dos des enfants, c’est avant tout choisir un bon cartable. Pour nombre de spécialistes, le cartable idéal est celui qui peut être porté sur le dos. Mais, attention, pas n’importe comment !

- Il ne doit pas être trop large afin d’éviter que l’enfant reste coincé dans les embrasures de portes. Il est donc conseillé d’opter pour un format adapté à sa carrure;

- Il doit disposer d’une structure solide et être rembourré dans le dos afin de protéger celui-ci des objets parfois irréguliers rangés à l’intérieur;

- Il doit être pourvu de sangles réglables pour s’adapter à l’enfant;

- Il doit afficher un poids raisonnable à vide : 500 gr pour les plus jeunes et 1 kg pour les adolescents.

Quant au cartable à porter à la main ou au trolley (cartable à roulettes), il est important de garder à l’esprit que le premier peut, par sa charge, déformer la colonne vertébrale car l’enfant aura tendance à se pencher pour compenser tandis que le second, non chargé, présente déjà une masse importante et implique une torsion de l’enfant qui doit le tirer, sans compter qu’il devra parfois le porter pour emprunter des pentes ou des escaliers.

"Le" cartable acheté, il conviendra ensuite de veiller à l’alléger un maximum. Car malgré la vigilance de certains parents et enseignants, le poids des cartables demeure encore souvent trop élevé : il peut parfois atteindre le tiers du poids des enfants alors qu’il ne devrait pas dépasser 10 % de leur poids et 15 % celui d’un adolescent.

Trois gestes-clé devraient aider à soulager le dos des élèves : trier le contenu du cartable chaque jour en changeant les affaires d'arabe et de français, ranger les objets de façon à équilibrer le poids; enfin, ajuster les sangles afin que le cartable soit à la bonne hauteur et colle au dos de l’enfant.

Source : http://www.lalibre.be/

Rédigé par Ecole Alfitra

Publié dans #article sur la parentalité

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article