Publié le 21 Janvier 2016

لكي نتمرن على الدرس، تعطينا المعلمة جملا، ونحن نضع عناصر الجملة في الترسيمة حسب موقعها
لكي نتمرن على الدرس، تعطينا المعلمة جملا، ونحن نضع عناصر الجملة في الترسيمة حسب موقعهالكي نتمرن على الدرس، تعطينا المعلمة جملا، ونحن نضع عناصر الجملة في الترسيمة حسب موقعها

لكي نتمرن على الدرس، تعطينا المعلمة جملا، ونحن نضع عناصر الجملة في الترسيمة حسب موقعها

Pour s'entraîner, la maîtresse nous donne des phrases et devons classer les mots dans le tableau selon leur fonction.

Voir les commentaires

Rédigé par Ecole Alfitra

Publié dans #Classe de 3ème année - CE2, #arabe

Repost 0

Publié le 20 Janvier 2016

A chaque nouveau son étudié, nous devons classer des étiquettes dans le tableau. Ici, nous devons coller les mots où on entend le son [ch dans la "boîte aux trésors", et coller les mots où on n'entend pas le son [ch dans la "poubelle".

Travail sur les sons en 1ère année /CP

Quelques élèves ont même essayé d'écrire les mots sur leur ardoise. Malgré les quelques fautes restantes, c'est un très beau travail les enfants ! Bravo !

Travail sur les sons en 1ère année /CP
Travail sur les sons en 1ère année /CP

Voir les commentaires

Rédigé par Ecole Alfitra

Publié dans #Classe de 1ère année - CP, #Rituels, #Français

Repost 0

Publié le 20 Janvier 2016

Un des objectifs de l’école est de former de jeunes citoyens responsables, autonomes et capables de s’insérer dans la société. Les enseignants ont donc un rôle essentiel dans le développement de l'autonomie et de le responsabilisation des élèves. Il faut leur donner plus de tâches à réaliser seuls pour qu'ils gagnent en adhésion et autonomie.

Encadrer est très important dans une classe, et c'est assurément le rôle de l'enseignant ! Cependant, parfois, à vouloir tout encadrer/contrôler, on ne laisse pas les élèves nous montrer de quoi ils sont capables, et on ne les laisse pas apprendre à se débrouiller sans nous.

C'est pourquoi, dans chaque classe, et ce dès la maternelle, les élèves d'Alfitra ont des responsabilités. Chaque début de semaine, leur rôle change (nettoyer le tableau, distribuer les cahiers et le matériel, éteindre les lumières, afficher la date au tableau, ramasser les papiers ...)

Responsabiliser les élèves en leur donnant des rôles et des responsabilités
Responsabiliser les élèves en leur donnant des rôles et des responsabilités
Responsabiliser les élèves en leur donnant des rôles et des responsabilités
Responsabiliser les élèves en leur donnant des rôles et des responsabilités

Voir les commentaires

Repost 0

Publié le 18 Janvier 2016

L'arbre généalogique du prophète ( صلى الله عليه وسلم ) en classe de 4ème année / CM1

شجرة عائلة الرسول صلى الله عليه وسلم ، من إنجاز القسم الرابع
شجرة عائلة الرسول صلى الله عليه وسلم ، من إنجاز القسم الرابع
شجرة عائلة الرسول صلى الله عليه وسلم ، من إنجاز القسم الرابع
شجرة عائلة الرسول صلى الله عليه وسلم ، من إنجاز القسم الرابع
شجرة عائلة الرسول صلى الله عليه وسلم ، من إنجاز القسم الرابع
شجرة عائلة الرسول صلى الله عليه وسلم ، من إنجاز القسم الرابع

Voir les commentaires

Rédigé par Ecole Alfitra

Publié dans #Classe de 4ème année - CM1, #arabe, #Arts Plastiques, #Education islamique

Repost 0

Publié le 13 Janvier 2016

Rédigé par Ecole Alfitra

Publié dans #Arts Plastiques, #Classe de 5ème année - CM2

Repost 0

Publié le 13 Janvier 2016

Jean Piaget (1896-1980) est un psychologue Suisse. Une grande part de son travail était basée sur le développement cognitif et sa relation avec son environnement. Il a fait de nombreux travaux sur le développement de l'intelligence, et a établi les 4 grandes étapes du développement de l'enfant qui influencent encore les pédagogues de notre temps.

Jean Piaget (1896-1980) est un psychologue Suisse. Une grande part de son travail était basée sur le développement cognitif et sa relation avec son environnement. Il a fait de nombreux travaux sur le développement de l'intelligence, et a établi les 4 grandes étapes du développement de l'enfant qui influencent encore les pédagogues de notre temps.

Depuis toujours, l'école est considérée comme un lieu d'acquisition des savoirs. Mais pas seulement, elle est aussi un lieu de socialisation et depuis une cinquantaine d'année, un lieu de développement des compétences transversales telles que :

- argumenter,
- structurer sa pensée,
- s'exprimer oralement et par écrit,
- synthétiser des informations,
- transposer dans un autre langage,
- avoir confiance en soi,
- gérer l'information,
- estimer,
- vérifier,
- gérer son temps,
- travailler en équipe,
- chercher de l'information,
- etc.

Il faut apprendre à apprendre, apprendre à rechercher une information, à la gérer, à la mobiliser plutôt qu'à stocker des tonnes d'informations dans notre mémoire. On l'aura compris, la compétence, fait appel à la mobilisation d'un ensemble de ressources : des connaissances certes, mais également des savoirs d'expérience, des automatismes, des savoir-faire etc ... Mais le savoir reste un ingrédient indispensable à l'école, tout simplement parce qu'on a besoin de contenus pour développer les savoir-faire.

Extrait du projet pédagogique d'Alfitra :

Le premier rôle de l’école est de former des individus. Il n’est pas d’apporter un maximum de connaissances, mais le principal objectif est l’accomplissement de chaque élève en suivant sa propre personnalité et de le préparer au monde du travail. Alfitra met donc l’accent sur les compétences et le processus d’apprentissage plutôt que sur l’accumulation des savoirs. C’est pourquoi, l’emploi du temps est ponctué par des activités qui permettent de développer des compétences transversales (temps de paroles, arts visuels, activités sportives) qui les aideront à s'intégrer dans leur vie professionnelle, et ce, dès le plus jeune âge.


C'est également ce que recommande le Roi Mohammed 6 dans son discours du 20 août 2012 :
"Il s'agit aussi de faire passer l'école d'un espace organisé autour d'une logique axée essentiellement sur le stockage en mémoire et l'accumulation des connaissances, à un lieu où prévaut une logique vouée à la formation de l'esprit critique et la stimulation de l'intelligence, pour une insertion assurée au sein de la société de l'information et de la communication. »


Et dans son discours du 20 août 2013 :
« Le secteur de l’éducation est en butte à de multiples difficultés et problèmes, dus en particulier à l’adoption de programmes et de cursus qui ne sont pas en adéquation avec les exigences du marché du travail. »

Voir les commentaires

Rédigé par Ecole Alfitra

Publié dans #article sur la parentalité

Repost 0

Publié le 13 Janvier 2016

L'histoire de l'éléphant illustrée en 5ème année/CM2
L'histoire de l'éléphant illustrée en 5ème année/CM2
L'histoire de l'éléphant illustrée en 5ème année/CM2

Quel beau résultat !

Voir les commentaires

Rédigé par Ecole Alfitra

Publié dans #Arts Plastiques, #Classe de 4ème année - CM1, #Education islamique

Repost 0

Publié le 10 Janvier 2016

Les élèves de 2ème année / CE1 sont récompensés d'avoir appris Sourate El Insan

Tous les élèves ont gagné une belle couronne pour avoir appris sourate El Insan.

Bravo à vous tous les enfants !!

Voir les commentaires

Rédigé par Ecole Alfitra

Publié dans #Classe de 2ème année - CE1, #Education islamique

Repost 0

Publié le 3 Janvier 2016

Petite réflexion sur l'erreur

À l’école, les erreurs sont souvent traitées comme des fautes. En effet, l'erreur est souvent source de moqueries, est souvent mal vécue par les élèves et sanctionnée par les enseignants. Au point que très souvent, l'élève ne peut plus apprendre, car il n'essaye plus de peur de se tromper, et le plus souvent se décourage, jusqu’à en perdre la confiance en soi. Bien souvent malheureusement, les erreurs ne sont pas considérées comme des occasions d’apprendre. D'ailleurs, le terme même de faute serait à proscrire, du fait de sa connotation morale négative.

Le «statut de l’erreur» est donc à repenser entièrement. Il faut d’abord autoriser l’élève à se tromper, ne pas dramatiser excessivement la faute, poser clairement le principe que la classe est un lieu ouvert aux tâtonnements de la pensée. Il s’agit ensuite de faire de la faute une occasion d’apprentissage intelligent, donc une erreur à comprendre et à rectifier. L'élève, pour progresser, doit comprendre sa faute comme faute.

Il faut donc passer dune conception négative de l'erreur donnant lieu à une sanction à une conception nouvelle où celles-ci apparaissent plutôt comme un indice de la manière dont fonctionne le processus d'apprentissage et comme un témoin précieux pour repérer les difficultés des élèves.

Article réalisé d'après un dossier fait par Jean-Pierre ASTOLFI, Professeur de Sciences de l'Education Université de Rouen

Nous conclurons par cette parole de André Giordan (1976) :

«Accompagner un élève, c’est sentir son niveau de confiance pour lui en redonner, par exemple en faisant de ses erreurs, non pas des fautes, mais de simples « faux pas » à travailler»

Voir les commentaires

Rédigé par Ecole Alfitra

Publié dans #article sur la parentalité

Repost 0