Publié le 10 Septembre 2016

Salam alaikoum

Nous espérons que tous nos élèves ont passé une bonne rentrée, quel plaisir de se revoir ! En attendant une reprise du blog plus assidue, voici quelques instantanés pris cette semaine, en flagrant délit d'activités pailletées à l'occasion du Aïd !

Instantanés de rentrée
Instantanés de rentrée
Instantanés de rentréeInstantanés de rentrée
Instantanés de rentrée
Instantanés de rentrée
Instantanés de rentrée

Voir les commentaires

Rédigé par Ecole Alfitra

Publié dans #Arts Plastiques, #Instantané

Publié le 31 Août 2016

Le choix du cartable

Fourniture phare et indispensable, le cartable doit allier des qualités esthétiques (couleurs, motifs), souvent dictées par les goûts des enfants ; pratiques (prix, qualité) et ergonomiques (poids, taille, forme ). Pas évident dès lors de dénicher "le" cartable !

Pourtant, cet achat doit être bien réfléchi : qu’il le soit pour une période courte ou longue, il aura une influence sur le bien-être physique de l’enfant. En effet, selon un grand nombre d’experts, le port inadéquat du cartable est l’une des trois causes principales, avec le manque d’exercice physique et le mauvais maintien, du mal de dos chez les enfants et les adolescents. Une étude belge menée en 1999 a ainsi démontré que sur 392 enfants âgés de 9 ans, 36 % ont déjà souffert du dos et 23 % d’entre eux ont consulté pour trouver une solution.

Préserver le dos des enfants, c’est avant tout choisir un bon cartable. Pour nombre de spécialistes, le cartable idéal est celui qui peut être porté sur le dos. Mais, attention, pas n’importe comment !

- Il ne doit pas être trop large afin d’éviter que l’enfant reste coincé dans les embrasures de portes. Il est donc conseillé d’opter pour un format adapté à sa carrure;

- Il doit disposer d’une structure solide et être rembourré dans le dos afin de protéger celui-ci des objets parfois irréguliers rangés à l’intérieur;

- Il doit être pourvu de sangles réglables pour s’adapter à l’enfant;

- Il doit afficher un poids raisonnable à vide : 500 gr pour les plus jeunes et 1 kg pour les adolescents.

Quant au cartable à porter à la main ou au trolley (cartable à roulettes), il est important de garder à l’esprit que le premier peut, par sa charge, déformer la colonne vertébrale car l’enfant aura tendance à se pencher pour compenser tandis que le second, non chargé, présente déjà une masse importante et implique une torsion de l’enfant qui doit le tirer, sans compter qu’il devra parfois le porter pour emprunter des pentes ou des escaliers.

"Le" cartable acheté, il conviendra ensuite de veiller à l’alléger un maximum. Car malgré la vigilance de certains parents et enseignants, le poids des cartables demeure encore souvent trop élevé : il peut parfois atteindre le tiers du poids des enfants alors qu’il ne devrait pas dépasser 10 % de leur poids et 15 % celui d’un adolescent.

Trois gestes-clé devraient aider à soulager le dos des élèves : trier le contenu du cartable chaque jour en changeant les affaires d'arabe et de français, ranger les objets de façon à équilibrer le poids; enfin, ajuster les sangles afin que le cartable soit à la bonne hauteur et colle au dos de l’enfant.

Source : http://www.lalibre.be/

Voir les commentaires

Rédigé par Ecole Alfitra

Publié dans #article sur la parentalité

Publié le 30 Août 2016

Rédigé par Ecole Alfitra

Publié dans #informations

Publié le 29 Août 2016

Rédigé par Ecole Alfitra

Publié dans #informations

Publié le 18 Août 2016

Salam alaikoum


Bonne nouvelle !! Le code vestimentaire d'Alfitra ne change pas pour l'année scolaire 2016/2017. Plus facile, il s'adapte à toutes les saisons et aux activités des enfants, puisque seule la couleur est imposée, ainsi qu'un large choix de formes. Vous pouvez trouver ces vêtements dans le commerce, du moment que le haut est gris clair portant l'écusson d'Alfitra et le bas bleu marine. Profitez de l'été pour faire vos achats !

Code vestimentaire pour l'année scolaire 2016/2017

Voir les commentaires

Rédigé par Ecole Alfitra

Publié dans #Uniforme

Publié le 18 Août 2016

Vous pouvez désormais acheter les fournitures de vos enfants !

Elles sont consultables ici : http://www.alfitra.ma/article-586.html

A noter, que la liste n'est pas une traduction. La liste en français concerne les fournitures de français et la liste en arabe concerne les matières d'arabe.

Voir les commentaires

Rédigé par Ecole Alfitra

Publié dans #informations

Publié le 17 Août 2016

Consultez notre planning de rentrée scolaire

Chers parents d'élèves de maternelle et de primaire

Nous avons le plaisir de vous communiquer les dates importantes suivantes:

La semaine de pré-rentrée aura lieu du lundi 5 au vendredi 9 septembre : cette semaine est une semaine de mise en route où les bases de l'année seront posées (rédaction du règlement de classe, description du fonctionnement de classe, du matériel, mais également distribution de documents....)

Cette semaine étant déterminante pour la réussite de l'année scolaire à titre individuel et collectif, il est primordial que vous preniez vos dispositions afin que vos enfants soient présents, avec leurs fournitures (sauf les livres) dès le lundi 5 septembre, 8h00 !

Les vacances du Aïd seront du vendredi 9 au dimanche 18 septembre

Rentrée scolaire: Lundi 19 septembre

Voir les commentaires

Rédigé par Ecole Alfitra

Publié dans #informations

Publié le 13 Juillet 2016

Pour cloturer notre thème, nous avons réalisé un pas à pas sur le chalutier, bateau de pêche.

Pour cloturer notre thème, nous avons réalisé un pas à pas sur le chalutier, bateau de pêche.

Projet pêche en 4ème année - Dessiner un chalutier (juin 2016)
Projet pêche en 4ème année - Dessiner un chalutier (juin 2016)
Projet pêche en 4ème année - Dessiner un chalutier (juin 2016)
Et voilà la résultat !

Et voilà la résultat !

Voir les commentaires

Rédigé par Ecole Alfitra

Publié dans #Classe de 4ème année - CM1, #Arts Plastiques

Publié le 13 Juillet 2016

Les devoirs d’été

Chaque été, de nombreux enfants et adolescents consacrent, souvent sous l’impulsion de leurs professeurs et/ou parents, plusieurs heures de leurs vacances à réviser certaines matières. Ces devoirs de vacances sont-ils opportuns ? Les avis des experts divergent.

Un constat néanmoins : pendant les vacances, les enfants oublient une partie de ce qu’ils ont appris. Des études ont ainsi révélé qu’au terme des vacances, les élèves ont, en moyenne, perdu l’équivalent d’environ un mois de scolarité. Selon Dominique Lafontaine, directrice du Service d’analyse des systèmes et des pratiques d’enseignement (ASPE) de l’université de Liège (ULG) (1), "l’effet négatif des vacances d’été est plus marqué pour les mathématiques que pour la lecture ; c’est en calcul mental et en orthographe qu’il est le plus fort". Plus précisément, "ce que les enfants oublient, ce sont les apprentissages de routine qui s’appuient sur des exercices de répétition réguliers. Pendant les vacances, le drill s’arrête et les performances régressent. C’est logique : il en va ainsi de tout entraînement, qu’il s’agisse de sport, de musique ou de tables de multiplication". Par contre, poursuit-elle, "les apprentissages qui s’appuient sur la compréhension ou des démarches cognitives élaborées (compréhension à la lecture, compréhension de concepts mathématiques) ne sont guère affectés".

Alors, devoirs de vacances ou pas ? Certes, deux mois de congé d’été, c’est long. Mais il ne faut pas pour autant oublier qu’ils doivent avant tout rester synonymes de repos, de détente et d’amusement. Inutile donc de considérer les grandes vacances comme un "vide intellectuel". "Les vacances offrent aussi l’occasion de se livrer à des activités cognitives "de loisirs" (tout devoir de vacances mis à part) telles que la lecture", souligne la directrice de l’ASPE. "Des progrès sont ainsi relevés dans le domaine du vocabulaire, liés à la lecture, à la pratique d’activités non scolaires et au processus de maturation".

Toutefois, "faire des cahiers de vacances ne peut pas nuire", admet-elle. L’important est, surtout, de ne pas faire réviser les enfants contre leur gré. Ces exercices d’été deviendraient alors une véritable épreuve de force, tant pour les enfants que pour les parents. Quant au rythme à adopter, il est préférable de laisser les enfants souffler en juillet, ceux-ci sortant de la période souvent éprouvante et stressante fin d'année. "L’idéal pour les deux mois d’été", conseille la pédiatre française Edwige Antier, "ce sont les quatre semaines de juillet sans parler de travail et les quatre semaines d’août où l’enfant révise selon un programme prédéfini. La dernière semaine doit recaler le rythme du coucher. L’achat des fournitures est l’occasion de ranger ensemble la chambre et d’organiser le lieu des devoirs".

Si l’enfant n’a, cependant, aucune envie de s’atteler quelques heures à combler ses lacunes et/ou perfectionner ses acquis, Dominique Lafontaine rassure : "Les apprentissages routiniers souffrent, certes, un peu de l’effet vacances, mais comme il s’agit d’apprentissages acquis par entraînement et répétition, le retard est vite rattrapé en début d’année". Par ailleurs, "tous les élèves étant potentiellement concernés, les enseignants prennent cela en compte lorsqu’ils commencent l’année. Enfin, l’essentiel des acquis scolaires n’est pas là, mais bien dans les apprentissages en profondeur, qui ne souffrent pas de l’effet vacances".

source : http://www.lalibre.be/

Voir les commentaires

Rédigé par Ecole Alfitra

Publié dans #article sur la parentalité

Publié le 12 Juillet 2016

Petits documentaires en écriture scripte, pour les nouveaux lecteurs de fin CP et CE1
Petits documentaires en écriture scripte, pour les nouveaux lecteurs de fin CP et CE1

Petits documentaires en écriture scripte, pour les nouveaux lecteurs de fin CP et CE1

De belles histoires pour les lecteurs confimés (à partir du mi-CE1/ moitié de 2ème année)

De belles histoires pour les lecteurs confimés (à partir du mi-CE1/ moitié de 2ème année)

Petits romans animaliers pour les lecteurs confirmés (à partir du CE2/ 3ème année)

Petits romans animaliers pour les lecteurs confirmés (à partir du CE2/ 3ème année)

Voir les commentaires

Rédigé par Ecole Alfitra

Publié dans #bibilothèque